L’îlot superstar

L’îlot superstar

Lorsque l’on entre dans cette cuisine au design pour le moins tendance, l’îlot ne manque pas de sauter aux yeux. Carré, de deux mètres sur deux, il offre une surface des plus impressionnantes pour travailler et entreposer. De la cave à vin à l’évier à deux robinets, en passant par l’élégante table de cuisson BORA Pure, tout émerveille à l’intérieur et sur cet îlot.

« Mon conjoint et moi aimons rester assis pendant des heures sur le canapé avec un verre de vin à la main, puis on le déplace jusqu’à avoir trouvé l’emplacement parfait. C’est aussi ce qu’on a fait pour l’agencement de la cuisine, » confie Miriam Lobato Gonzalez. Parmi ses projets avec son partenaire Sebastian Weiss, elle a rafraîchi un bungalow de 1972 pour le convertir en tiny house, habitat minimaliste en vogue. Elle partage sur son compte Instagram le résultat de ses travaux : le succès est bien réel et les éloges ne tarissent pas.

Design de la cuisine : Küchenstudio Grimm, Ulsenheim, Allemagne www.grimm.de

BORA Pure table de cuisson induction avec dispositif aspirant

Crédit photo : Miriam Lobato Gonzalez

Un véritable monolithe

« La cuisine se trouve aujourd’hui là où était le salon, et inversement, » décrit-elle. « Nous avons ainsi eu une plus grande surface pour la cuisine, et voulions l’utiliser entièrement. » C’est ainsi qu’est née l’idée de l’imposant îlot de cuisine offrant tout ce qu’il faut de place pour cuisiner, nettoyer, découper, et même discuter. « Ce que je trouve top, c’est qu’on peut être jusqu’à douze autour de l’îlot. Tout le monde peut préparer quelque chose et personne ne se gêne, » s’enthousiasme Miriam. Elle poursuit en racontant que son conjoint et elle ont délibérément écarté la possibilité de s’asseoir sur des tabourets de bar autour de l’îlot. En effet, le banc disposé près des larges fenêtres leur offre un coin beaucoup plus confortable pour s’asseoir. L’îlot de cuisine offre aussi tout ce qu’il faut de place pour cuisiner en s’étalant.

Autre caractéristique hors du commun, le monolithe affiche des dimensions carrées. Il mesure précisément 2,20 mètres par 2,20 mètres. Sur cet imposant bloc noir mat s’étend un plan de travail en Dekton blanc, qui imite l’aspect du marbre tout en affichant une résistance nettement meilleure contre les tâches et rayures. Une recommandation de l’agenceur de la cuisine, frère du maître de maison. Puisqu’il n’existait aucun plan de travail à ces dimensions dans ce matériau, l’agenceur en a utilisé deux, qui se rejoignent au milieu. « C’est clair que le rendu n’est pas optimal au milieu, mais ça ne nous dérange pas, » assure Miriam. « Et en définitive, ça ne se remarque pas tant que ça. »

Volume, ergonomie et design

« J’apprécie vraiment le volume de rangement qu’on a dans cette cuisine. On peut tout y mettre. Même les vases rentrent dans le placard, » souligne-t-elle pour illustrer combien son îlot est pratique au quotidien. Du micro-ondes à la machine à café, en passant par le réfrigérateur, tous les appareils électroménagers dont on a besoin dans une cuisine y ont trouvé leur place. L’îlot de cuisine dissimule aussi dans un tiroir une machine à pain, une cave à vin et le centre névralgique de la cuisine : la table de cuisson à dispositif aspirant intégré de BORA. « On a été d’accord dès le début : on ne voulait en aucun cas une hotte aspirante au plafond. Tout le monde me les avait déconseillées, » déclare Miriam. C’est alors qu’ils sont tombés sur un appareil BORA Pure dans l’agence du beau-frère cuisiniste. Le design sobre et épuré, avec l’aspiration ronde au milieu de la table de cuisson, s’est révélé idéalement adapté à leur style et à la cuisine.

Le couple tenait également à ce que la table de cuisson s’intègre absolument sans jointure visible dans le plan de travail. Un point de plus pour BORA. Miriam évoque encore un argument en faveur du système d’aspiration sur table de cuisson : « J’adore le fait qu’on puisse enlever la pièce du milieu et la mettre simplement au lave-vaisselle pour qu’elle en ressorte impeccable. Je trouve vraiment ça top, surtout quand je pense à quel point c’était difficile, voire impossible, de nettoyer une hotte aspirante engraissée. »

L’évier, lui aussi, se trouve intégré à l’îlot. Trait particulier : ses deux robinets, dressés de part et d’autre. L’un est un robinet Quooker, qui délivre directement de l’eau froide, tiède, bouillante, réfrigérée, pétillante ou plate. L’autre est un robinet classique à douchette. La douchette peut être tirée jusqu’à la table de cuisson pour remplir un récipient d’eau. Plus besoin de transporter le récipient jusqu’à l’évier.

« Nous vivons dans la cuisine. »

Miriam le dit avec conviction. Pour la demi-Espagnole de naissance, passer du temps avec toute la famille, frères, sœurs, parents et enfants réunis dans la cuisine, est toujours un moment de bonheur. « Tout le monde met la main à la pâte. On boit des cocktails et on passe une belle soirée ensemble, » décrit-elle d’un air songeur, avant d’ajouter, amusée : « Moi, je ne sais vraiment pas cuisiner. Même si j’ai la plus grande cuisine de la famille, je n’ai jamais eu besoin de cuisiner parce que j’ai eu la chance d’avoir des grands-parents restaurateurs et que mon père et mon frère sont cuisiniers de formation. Et mon partenaire a aussi son restaurant. »

BORA INSIDE

en découvrir plus

BORA INSIDE

en découvrir plus