Un bon pain, c'est quoi ?

Un bon pain, c'est quoi ?

Chaque région du monde se distingue par un produit alimentaire riche en glucides et considéré comme étant la base de l'alimentation et source d’énergie majeure. Ce sont d'une part les ressources naturelles, mais également les compétences culinaires et technologiques qui en décident. On parle de riz dans de nombreux pays asiatique, de pâtes en Italie, et des ignames en Afrique. Chez nous c'est le pain, fabriqué à partir de différentes variétés de céréales, qui occupe une place fixe dans l'alimentation. 

Les céréales sont cultivées depuis plus de 10 000 ans. Dans le passé, on le cultivait dans sa forme originale sous forme d'amidonnier, de petit épeautre ou d'épeautre. Afin de satisfaire la demande d'une population toujours plus nombreuse, l'homme a constamment cherché à optimiser les rendements de la récolte. Les plus grands succès ont été obtenus avec le blé. De nos jours, cette céréale est même utilisée dans la production industrielle d'aliments où l'on ne s'y attend pas du tout, par exemple comme matière de remplissage dans les chips, le chocolat ou les sauces instantanées.

Avec la pression exercée pour optimiser les rendements, le blé a été soumis à des modifications génétiques. Par exemple, la résistance aux parasites a été accrue ou la teneur en gluten (également appelée glu) a été augmentée pour améliorer les propriétés de cuisson. Outre la production de matières premières, la fabrication des produits finis a également été rendue plus productive en accélérant l'ensemble du processus grâce à l'ajout d'enzymes et d'émulsifiants, par exemple. Cela a permis de raccourcir le temps de repos, si important pour un bon pain.  

Pendant longtemps, le gluten a été tenu pour responsable de nombreuses intolérances lors de la consommation de produits contenant du blé. Les scientifiques ont maintenant identifié d'autres coupables possibles. Ils ont découvert que certaines substances naturelles qui peuvent causer des désagréments lorsqu'elles sont consommées sont presque entièrement décomposées après une période de repos de plusieurs heures et n'ont donc aucun effet négatif sur l'organisme. Si le temps de repos est ignoré , les « substances malveillantes » restent dans le produit. 

De plus, il a été découvert que les substances stimulant la croissance qui entrent dans la production de matières premières peuvent favoriser l'inflammation des intestins et déclencher des troubles tels que des maux de tête et des douleurs musculaires.

Les scientifiques ne s'accordent toujours pas sur ce qui provoque finalement les intolérances lors de la consommation de blé. Mais si l'on part du principe que les ingrédients et les méthodes de préparation modifiés favorisent les intolérances, il est probablement judicieux de consommer des pains qui sont traditionnellement fabriqués avec les seuls ingrédients de base que sont les céréales et l'eau, et qui ont le temps de lever. Cela plaide bien sûr en faveur des produits fabriqués de manière artisanale ou de se pratiquer soi-même boulanger. L'art du levain demande certainement beaucoup de pratique, mais le résultat final en vaut toujours la peine. Mais il existe également de nombreuses recettes de pain simples qui peuvent être réalisées rapidement avec une bonne farine complète et quelques autres ingrédients. Voici une excellente et simple recette de pain complet aux pommes et aux noix, délicieuse et rapide à réaliser. 

 

Ingrédients :

  • 75 g de flocons d'avoine
  • 300 g de farine de blé complète – cette recette permet de varier les farines ou de les mélanger
  • 2 c.à.c. de levure chimique
  • 65 g de graines de lin
  • 65 g de noix – que l'on peut varier selon le goût
  • 1 c.à.c. de sel
  • 350 g de yaourt grec
  • 1 œuf
  • 4 c.à.s de miel
  • 2 petits pommes ou poires croquantes, coupées en petits dès

Préparation :

  • Préchauffer le four à 175° et tapisser un moule à pain de papier sulfurisé 
  • Mélanger tous les ingrédients secs, puis incorporer les ingrédients humides
  • Verser la pâte dans le moule à pain et faire cuire pendant 1 heure et 20 minutes. Pour plus de sécurité, planter une épingle ou un couteau dans le pain. Si la surface est sèche lorsque l'on les retire, ou s'il n'y a pas de résidus qui y adhèrent, le pain est cuit.
  • Retirer le pain du four et le laisser refroidir complètement

Crédit photo:

Anya Rüngeler