Kueche-Chiselwood-5760x3840px.jpg Kueche-Chiselwood-2840x2160px.jpg

« Comme une galerie d'art moderne »

Une jeune famille insuffle à un manoir anglais une nouvelle vie. La pièce maîtresse est une cuisine high-tech audacieusement colorée qui met en scène l'architecture néo-géorgienne tout en la transposant aux temps modernes.

Kueche-Chiselwood-5760x3840px-ansicht.jpg Kueche-Chiselwood-5760x3840px-ansicht.jpg

Il s'agissait sans le moindre doute d'un coup de foudre

Kueche-Chiselwood-3840x5760px.jpg

Il s'agissait sans le moindre doute d'un coup de foudre. Mais, il a fallu sept longues années pour que le premier engouement se transforme en une relation sérieuse. Car les négociations d'achat se sont éternisées durant toutes ces années avant que le manoir anglais ne change enfin de mains. Les nouveaux propriétaires : un jeune couple tombé amoureux sept ans plus tôt de cet édifice féodal et dont les origines remontent au XVe siècle. Et ce, malgré le fait qu'ils aient une nette préférence pour le style contemporain ! La vision des nouveaux propriétaires était donc de préserver autant que possible le bâtiment existant, tout en procédant à de sérieux ajustements pour répondre aux exigences en matière d'habitat d'aujourd'hui. Ainsi, cette bâtisse historique devait devenir un foyer pour eux-mêmes et leurs quatre enfants en bas âge.

 

Kueche-Chiselwood-3840x2160px.jpg

Pour la conception de la cuisine, le point central de leur nouveau foyer, ils ont fait appel à Martin Holliday. Ils se connaissaient déjà : en tant que directeur du design de Chiselwood, le studio de design d'intérieur et de conception de cuisines qu'il dirige avec sa femme Mel à Lincoln en Angleterre, il avait déjà conçu un dressing dans leur ancienne maison ainsi que la cuisine des anciens propriétaires. En raison de son expérience dans le domaine des bâtiments historiques et classés, le designer et ébéniste de formation semblait être la bonne personne pour ce projet. Sa capacité à concevoir une pièce entière et pas seulement les meubles de cuisine parlait aussi en sa faveur. « Connaissant bien les clients, nous étions convaincus qu'ils accepteraient notre proposition », déclare Martin Holliday, et il avait raison : Les propriétaires lui ont donné une liberté quasi totale quant à la conception.

 

Vieux et neuf en symbiose

Kueche-Chiselwood-3840x2160px-seitenansicht2.jpg

Les lignes directrices étaient claires : d'une part, les clients souhaitaient préserver les détails, dont la plupart datent du XVIIIe siècle, tels que les ornements en stuc sur le plafond, les lambris muraux, les cheminées en marbre, les volets et les portes d'origine. D'autre part, ils avaient aussi envie de disposer d'une pièce pratique qui conviendrait aussi bien pour des dîners en famille informels que pour des soirées conviviales avec des invités. La solution de Holliday : « L'ensemble des meubles est autoportant et fixé avec seulement quelques vis. Je pensais qu'il serait mal d'interférer dans une pièce qui a été créée il y a si longtemps. Je ne voulais rien endommager. »

 

Au centre se trouve un bloc-cuisine conçu comme un espace de show-cooking

Kueche-Chiselwood-5760x3840px-ansicht-vorne.jpg

La pièce principale de 15 mètres est divisée en deux îlots de cuisine de taille identique. Au centre se trouve un bloc-cuisine conçu comme un espace de show-cooking. Les invités peuvent s'asseoir sur les neuf tabourets de bar rembourrés autour de la dalle de pierre massive et regarder le chef cuisinier préparer les aliments sur la double table de cuisson BORA dotée d'un teppanyaki supplémentaire. Grâce au puissant et pourtant très silencieux dispositif aspirant signé BORA, ni le bruit de ce dernier ni les vapeurs de cuisson excessives, sans parler des odeurs, ne perturbent la communication. L'île jumelle à côté était équipée d'un grand évier et de deux lave-vaisselle. Le planificateur de cuisine a placé les fours, le réfrigérateur, le congélateur et la machine à café à l'avant de l'immense pièce, dans une façade de meubles qui cache un secret : « Si la cuisine devait être démontée dans un avenir lointain, il y aura un véritable effet de surprise », prédit Martin Holliday. Car derrière le mur de meubles avec les appareils encastrés se trouve une deuxième cheminée en marbre formant le pendant à la cheminée du côté opposé de la pièce. Par respect pour l'histoire de la maison, Holliday a décidé de la conserver telle quelle et de simplement la cacher.

 

Kueche-Chiselwood-5760x3840px-ansicht.jpg

L'autre cheminée en face, richement décorée d'éléments en stuc, sert de scène et de contrepoint stylistique à la table à manger avec ses 14 chaises. La table conçue sur mesure porte également la signature de l'atelier Chiselwood. Faisant référence à une table de réfectoire médiévale, elle repose sur deux piédestaux évasés de couleur bleue. Holliday n'a pas hésité d'utiliser des couleurs intenses, telles que le bleu, le jaune ou le rouge, comme accroche-regards dans ce cadre historique conférant à l'ensemble un air de style colonial anglo-indien. Dans l'ensemble, le designer a réussi à créer une cuisine absolument unique grâce à ce mélange inhabituel, alliant l'ancien et le nouveau, et véhiculant une aura à la fois empreinte de noblesse et résolument contemporaine. « Un peu comme une galerie d'art moderne dans une vieille bâtisse », ajoute-t-il.

 

Galerie d’images

Bureau d’architecture intérieure : Chiselwood

BORA système : BORA Professional 2.0, surface induction cooktop, cooktop extractor, Tepan stainless steel grill

Crédit photo : Darren Chung

Share

PLUS DE KOOL KITCHENS