Menu
Produits Expérience
Teamfoto_BORA_hansgrohe_2020.jpg bora-com_Header_Cycling-Team_2048x3639px_mobile.jpg

TEAM BORA-HANSGROHE

We cycle for the cooking revolution

En tête de peloton dans la cuisine comme sur les routes

Pour l’entreprise innovante BORA, la route du cyclisme empruntée en 2015 se poursuit à toute vapeur. En 2019, l’écurie BORA – hansgrohe a en effet passé la vitesse supérieure en accédant au statut de deuxième meilleure équipe de l’UCI WorldTour. Un succès fulgurant dû à la remarquable somme de 47 victoires d’étapes, de nombreux podiums et des succès multipliés sur les trois grands tours comme sur les classiques, avec notamment deux superbes places sur le podium du Liège-Bastogne-Liège. Sublimée par les victoires au classement par points de Pascal Ackermann sur le Tour d’Italie et de Peter Sagan sur le Tour de France, cette saison prolifique a vu le Slovaque décrocher son septième maillot vert, enterrant ainsi le record en place. Au milieu de si prestigieux résultats, c’est pourtant Emanuel Buchmann qui aura fait sensation, avec une incroyable 4e place au classement général d’un Tour de France qui aura fait battre les cœurs du monde entier.
Avec les exploits de plusieurs de nos coureurs comptés parmi l’élite de la scène internationale, cette saison a encore vu l’équipe tout entière poursuivre son développement autour de Peter Sagan.  C’est à juste titre que l’on peut aspirer à voir l’ouragan BORA – hansgrohe continuer à balayer les routes de la planète cyclisme en 2020. À cette fin, Ralph Denk a misé sur un renforcement stratégique de la force de frappe de son écurie. Parmi les nouveaux venus, Lennard Kämna et l’Italien Matteo Fabbro, dont les qualités ne sont plus à démontrer, doivent soutenir Emanuel Buchman dans la montagne dans la course au classement général. Le Néerlandais Ide Schelling, l’Estonien Martin Laas et l’Autricien Patrick Gamper, viendront quant à eux renforcer l’équipe sur les classiques et les étapes de sprint.

Outre la passion qui lie le directeur de BORA Willi Bruckbauer au cyclisme, cet engagement inclut également une composante stratégique. BORA a misé sur un mécénat adapté dans tous ses aspects à l’entreprise, et répondant à ses objectifs en matière de marketing. La valeur publicitaire offerte par le cyclisme et les mesures d’activation associées ont permis d’étendre considérablement la notoriété de BORA au cours des années passées, en particulier à l’international, la marque s’étant entre temps développée dans plus de 50 pays. Grâce au concours de nos 27 cyclistes professionnels de 9 nationalités, les résultats de cette mission sont sans appel : la croissance de BORA dans les pays friands de cyclisme s’avère bien plus rapide et qualitative que nulle part ailleurs.

Willi Bruckbauer le souligne : « Nous ne faisons que réunir des choses qui vont bien ensemble : sport, santé, ouverture au monde, esprit d’équipe, ambition et énergie. Autant de qualités inscrites dans l’ADN de BORA. Vous n’imaginez pas le nombre de gens dans le monde qu’on peut rallier avec le cyclisme ! Les garçons de l’équipe appartiennent sans conteste à la famille BORA/ L’engouement contagieux produit affecte aussi nos collaborateurs et nos partenaires commerciaux. L’équipe autour de Peter Sagan est notre meilleur ambassadeur pour proclamer sur les routes la révolution que nous produisons dans la cuisine. »

BORA Kitchen Talks

Erik Baška sur son pire moment dans sa carrière de cycliste
Jay McCarthy sur son travail s’il n’était pas devenu cycliste
Pascal Ackermann sur son pire boulot
Qui a les meilleures stories Instagram ?
Les pires erreurs de Marcus Burghardt en course
Les courses préférées de Patrick Konrad
La course préférée de Gregor Mühlberger
Le défaut de Felix Großschartner
La pire erreur de Lukas Pöstlberger
Les courses préférées de Peter Sagan
La course préférée d’Erik Baška
Ackermann & Schwarzmann : leur second sport préféré

Découvrez plus d’informations sur l’équipe : actualités, rapports des courses et vidéos

En savoir plus