Des cuisines en acier aussi colorées qu'un potager

Des cuisines en acier aussi colorées qu'un potager

Acier - un matériau pour cuisines qui incarne le style industriel comme aucun autre. Une cuisine en acier est toujours épurée, lisse et factuelle. C'est faux ! Popstahl renverse cette image à travers son approche non conformiste et haute en couleur et fait table rase avec de nombreux clichés à l'égard des cuisines en métal.

 

L'acier est solide, résistant et durable. Sa surface lisse est facile à nettoyer et adaptée au contact avec les aliments. Un matériau doté de caractéristiques qui répondent aux exigences à satisfaire dans une cuisine. Car la cuisine est un espace de travail, une sorte d'atelier dans lesquels le plaisir culinaire règne et la fonctionnalité prime. « Lorsqu'on cuisine dans les règles de l'art, on manipule les ustensiles parfois avec les doigts collants. C'est pourquoi un nettoyage aisé est indispensable » souligne l'architecte Ralf Weißheimer qui, en 2009 a fondé la marque de cuisines Popstahl avec deux associés. Depuis leur création, les cuisines en métal hautes en couleur au nom marquant ont su conjuguer convivialité, surfaces faciles à entretenir et très grande durabilité avec un design empreint d'élégance et de sobriété, « car une cuisine n'est pas seulement un atelier, mais un espace de vie dans lequel il fait bon vivre », comme souligne Monsieur Weißheimer.

 

Du heavy metal aux couleurs vertigineuses

Le nom de marque Popstahl à lui seul, créé par le cofondateur et PDG de l'agence de publicité SMITH Christian Himmelspach, laisse présager la particularité des cuisines en acier : elles affichent sans le moindre complexe la couleur. Les meubles de cuisine en tôle d'acier revêtu par poudrage peuvent être produits dans n'importe quelle couleur - de vert chou-rave au jaune coing en passant par rouge framboise. Uni ou multicoloreˆ - la palette chromatique de tout un potager et d'un jardin botanique s'invite dans ce type de cuisine. Ainsi, chaque cuisine s'adapte au contexte individuel de l'habitat. « Les jeux chromatiques peuvent aussi se faire discrets en procédant au poudrage des surfaces des façades en blanc et en habillant l'intérieur des tiroirs dans une couleur orange vif. Ce dernier temps, de tels effets-surprises sont très en vogue » ajoute Ralf Weißheimer. Ces associations chromatiques reflètent parfaitement le minimalisme qui caractérise les cuisines Popstahl : d'une part elles véhiculent la qualité et l'excellence d'une cuisine de luxe, d'autre part elles affichent une gaieté haute en couleur qui surprend par son originalité. Ce style s'adresse aux gens en quête d'exclusivité, c'est pourquoi de nombreux artistes, auteurs, architectes et designers comptent parmi la clientèle de cette jeune entreprise.

 

La naissance d'une cuisine novatrice

Comme beaucoup d'architectes, Ralf Weißheimer avoue être un véritable « fétiche de matériaux ». Utiliser des matériaux authentiques est essentiel à ses yeux. Il y a dix ans, lorsque lui et son cabinet d'architecture se sont vu confier la conception d'une cuisine, il mettait en œuvre uniquement des matériaux authentiques : du béton notamment et - grâce à ses clients courageux - du métal. C'est lors d'un projet antérieur - la transformation d'un grand cabinet dentaire - que lui et son associé ont découvert pour la première fois les meubles en acier provenant d'Autriche dont les cuisines Popstahl s'inspirent encore aujourd'hui. À l'époque, ils ont doté les armoires médicales et meubles de bloc opératoire de poignées totalement revisitées et peintes de la même couleur que la façade. Ensuite, ils ont adapté les meubles aux dimensions courantes de cuisine. Ce fut la naissance de la première cuisine en acier.

 

Durable, du début à la fin

Popstahl confectionne ses cuisines encore aujourd'hui en Autriche. De la tôle d'acier entièrement galvanisée est revêtue par poudrage en fondant et mélangeant la poudre colorée à 200 °C avec la surface en métal. Ce processus puise l'énergie nécessaire d'une centrale hydro-électrique et se passe de solvants. « Les personnes souffrant d'allergies en sont particulièrement reconnaissantes », souligne le chef d'entreprise. Un noyau en cellulose de structure alvéolaire à l'intérieur de la façade et dans les parois latérales empêche que la cuisine émette des sons de tôle. Lorsqu'on frappe avec ses doigts sur la surface, on entend un son riche. Le toucher en est également influencé. Les surfaces en acier paraissent chaudes et massives lorsqu'on les effleure avec les mains.

À la fin de leur durée de vie, les modules en acier se recyclent à 100 pour cent. Autre option intéressante : ceux qui sont las de la couleur de leur cuisine peuvent opter pour un décapage par sablage et un nouveau revêtement ou simplement remplacer les façades. Grâce à ce matériau extrêmement robuste, la cuisine fera encore des années plus tard bonne figure. C'est aussi parce qu'elle est résistante à l'eau - contrairement à certains matériaux en bois. « Les gens qui habitent dans des zones inondables en sont également ravis » ajoute Ralf Weißheimer.

 

Popstahl et BORA - une liaison parfaite

Il n'est pas rare de voir les cuisines Popstahl équipées de tables de cuisson BORA dotées de dispositifs aspirants vers le bas. Ralf Weißheimer explique pourquoi : « Les dispositifs aspirants sur table de cuisson de BORA me laissent la liberté d'agencer la place au-dessus du dispositif aspirant comme bon me semble. La cuisine ressemble ainsi moins à une cuisine, ce qui ravit l'architecte en moi. » De plus, il salue le design, la simplicité de montage, la haute fonctionnalité et le service d'excellence de la marque BORA. Il conclut : « Popstahl et BORA sont deux produits jeunes qui harmonisent à merveille. »

Crédit photo : Anton Brandl

BORA INSIDE

en découvrir plus

BORA INSIDE

en découvrir plus