Menu
Produits Expérience

Commander le catalogue

Vos informations

Commandez le magazine BORA en exclusivité, gratuitement, et découvrez tout ce qu’il faut savoir sur nos produits et d’autres histoires fascinantes sur le monde de BORA.
Les champs marqués par un signe * sont obligatoire.
ESPACES et style

ESPACES et style

Pour partager une maison, il faut très bien se connaître. C‘est le cas de Gundhild et Werner Seelbach, Claus Hölzer et Hans-Georg Hölzer-Wied.

Proches, amis de longue date, ils s‘apprécient beaucoup. Aussi ont-ils décidé de partager une maison mitoyenne à Siegen, en Allemagne. Construction initiée en 2015, les deux couples y vivent, côte à côte, depuis 2017. En pleine harmonie. Ensemble et indépendants. De plus, un autre détail les lie dans l‘agencement de leurs cuisines : sans se consulter, ils ont de part et d‘autre opté pour un dispositif aspirant BORA. Dès le départ, la construction de la maison s’est avérée complexe. « La fondation est posée sur une corniche, » décrit Werner Seelbach, 67 ans, lui-même architecte. « Il a fallu faire d’énormes travaux de fondation. On a dû faire poser un soutènement de pieux jusqu’à la route pour bien accrocher la construction. » Mais ces difficultés du début sont oubliées depuis longtemps. Aujourd’hui, Gundhild et Werner Seelbach jouissent de leurs pièce lumineuses, qu’ils ont décorées dans un style sobre et épuré. « Ni lui ni moi n’aimons les pièce surchargées, » explique Gundhild, 57 ans. « Nous avons aussi fait attention à éviter les contrastes trop importants. Cela permet d’avoir une atmosphère lumineuse et douce. »

C’est aussi le cas dans la cuisine de 15 m² agencée par l’équipe de plan 3 Küche. C’est dans la salle d’exposition de l’agence que le couple est pour la première fois entré en contact avec BORA. Ils ont été immédiatement séduits par les avantages du système d’aspiration, qui s’affranchit de toute hotte encombrante. « Nous avons une cuisine ouverte », décrit Werner. « Les avantages du système BORA Classic y prennent tout leur sens. » Grâce à l’aspiration optimale, aucune odeur de cuisson ne pèse dans la cuisine, ni dans le salon et la salle à manger, juste à côté. »

L’atout est attrayant. En effet, Gundhild, cheffe incontestée de la cuisine, affiche une affection particulière pour le tajine, plat cuit à l’étouffée, souvent plusieurs heures, dans un grand récipient d’argile. Outre la cuisine levantine, notamment sous forme de mezzé, le couple apprécie également les tapas espagnoles. « Nous aimons inviter régulièrement des amis autour d’une séance de cuisine et d’un bon repas », rapporte Werner. « Beaucoup d’entre eux ont découvert les avantages du système BORA par notre intermédiaire. » Parmi les invités fréquents : Claus Hölzer, 52 ans, et Hans-Georg Hölzer-Wied, 61 ans. Le chemin n’est pas long pour arriver chez leurs voisins. Et à l’inverse, Claus et Hans-Georg aiment aussi être les hôtes. « Chez nous, c’est moi le cuistot », confie Hans-Georg. « On aime tous les deux la cuisine française méditerranéenne, mais on voyage aussi beaucoup avec des amis pour découvrir les gastronomies du monde. Il nous arrive ensuite de faire des repas qui ont huit plats, tous venant d’un pays différent. » Claus, dentiste de métier, décrit : « L’un de nos meilleurs amis est un chef expérimenté. Les plats qu’il met sur la table sont spectaculaires. » La cuisine de 25 m² est le centre du foyer de ce couple. « Notre concept, dès le départ, a été que cuisiner, habiter et vivre doivent être étroitement liés », explique Claus. « Chez nous, la vie se passe autour de l’îlot de la cuisine. Même quand on est à table, on voit directement la cuisine par la baie vitrée. » Ils ont découvert BORA par la publicité. « Quand on l’a vu, on a trouvé le concept très intéressant parce qu’on ne voulait pas d’une hotte un peu lourdingue pendue au plafond, » raconte Hans-Georg. « On voulait garder une ambiance légère et détendue. BORA a été la première entreprise à offrir une solution en phase avec ça.
Le système qu’ils ont développé et perfectionné nous a fait l’impression d’une très grande fiabilité. » Ils ont finalement opté pour le système BORA Professional. « On connaît aussi ces blocs de cuisine posés au milieu de la pièce, mais complètement fermés, » dit Claus. « On n’en voulait pas non plus. Et par chance, c’est aussi le cas de BORA. » Les deux compagnons sont tout à fait satisfaits du fonctionnement de BORA. « L’aspiration des vapeurs marche encore mieux que ce qu’on avait souhaité », se réjouit Claus. « Le canapé sur lequel on se met pour regarder la télé n’est qu’à deux mètres de la plaque. Les odeurs ne nous donnent pourtant pas l’impression qu’on est directement à côté de la cuisine. » Comme leurs voisins, Claus et Hans-Georg aiment le style épuré. Le design de leurs meubles est simple et sans fioritures. Le juste nécessaire. Dans leur foyer, les couleurs ne sont pas chaudes, elles sont éclatantes. Par exemple, c‘est un rouge vif ou un vert pomme qui ornent les surfaces de la cuisine. « Quand on vient dans le salon, on pense que tout est neuf, » dit Hans-Georg. « Mais ce n’est pas le cas.
Beaucoup de nos meubles sont des classiques italiens, pour certains anciens de 30 ans. » Et Claus de compléter : « C’est important pour nous que les choses soient originales, sans pour autant être trop fantaisistes. On veut qu’elles soient toujours un plaisir pour l’oeil dans 20 ans. » Nul n‘en doutera. Tant par son équipement que par son architecture, claire et transparente, la maison mitoyenne qui se tient ici, à Siegen, est en effet de celles que l‘on qualifiera sans hésiter de modèle. Et d‘avant-gardiste.

Photos: Evelyn Dragan

Textes: Martin Fraas

Magasin de cuisines : Plan 3, www.plan3.pro

Popup Picture
Découvrez nos produits en direct auprès de nos distributeurs
Trouver un distributeur

Cookies pour l'analyse des accès au site web/mesures de marketing.

En poursuivant l'utilisation de ce site web, vous acceptez cette utilisation. Informations relatives aux cookies et vos possibilités de vous y opposer.